Lyon en questions ?

Belle Cour de Lion

Belle Cour de Lion

Estampe représentant la place Bellecour en 1663 in Topographia Gallioe de Zeiller, Inv. N 2304.6 © musées Gadagne

Inauguration de la statue de Louis XIV

Inauguration de la statue de Louis XIV

Cérémonie faite le jeudi 28 décembre 1713 place Bellecour. Huile sur toile de Charles Grandon. Inv 165 © musées Gadagne

BELLECOUR

Au centre de Lyon, la grande place Bellecour. D’où vient son nom ?

Avec ses 6 hectares, la place Bellecour est l’une des plus vastes d’Europe. A la fin du 12e siècle l’archevêque de Lyon possède à cet endroit une vigne désignée sous le nom de Bella curtis –« beau jardin ». Au siècle suivant, c’est devenu un terrain marécageux.

En 1562, en pleine guerre des religions, le Baron des Adrets y établit son camp d’Artillerie. On parle à cette époque du « pré Bellecour » qui appartient depuis le 14e siècle à la famille Le Viste.

En 1600, Henri IV fait faucher les mauvaises herbes et manifeste au Consulat qui dirige la ville son désir de lui voir acquérir le site afin de l’aménager en place publique. En 1604, la Ville achète ce vaste quadrilatère de 6 hectares. En 1609, 300 tilleuls sont plantés dans la partie sud de la place.

En février 1643, le Consulat fait établir un passage en croix formant 2 chaussées praticables. En 1658, Louis XIV signe une ordonnance précisant qu’aucun édifice ne devait être construit à cet emplacement.

A cette époque on parle déjà de la place Bellecour mais après l’installation de la statue de Louis XIV en décembre 1713, la place est rebaptisée Place Louis-le-Grand. Elle deviendra Place de la Fédération (1790), Place de l’Egalité (1792), puis Place Bonaparte avant de retrouver son nom de Place Louis-le-Grand en 1814. Elle deviendra officiellement place Bellecour en 1848 avant d’être à nouveau rebaptisée trois ans plus tard Place Louis-le-Grand. Depuis 1871, elle porte définitivement le nom de Place Bellecour.