Veuillez activer le Javascript pour visionner la gallerie.

Peinture

LE SAC DE LYON PAR LES CALVINISTES EN 1562

Salle 6, Image de la ville à la Renaissance, Inv. N 3819

Le Sac de Lyon par les calvinistes en 1562, dit aussi Sac du Baron des Adrets, est une peinture à l’huile sur bois. Elle date de la deuxième moitié du 16e siècle, c’est-à-dire peu après l’événement figuré.

A Lyon, la Réforme calviniste a trouvé un écho particulièrement favorable. La première église réformée de Lyon est fondée en 1546 et, en 1560, un tiers de la population est converti au protestantisme.

Lors de la première guerre de religion, des réformés, sous le commandement du baron des Adrets, prennent l’Hôtel de ville et les centres vitaux de la cité dans la nuit du 29 au 30 avril 1562. Puis ils occupent la place du Change et la rue Saint-Jean. Pour lutter contre le culte des images religieuses, toutes les images représentant le divin sont détruites.

Qui a peint ce tableau ?... un anonyme

Ce tableau fut longtemps attribué à l’école du peintre Antoine Caron (1521-1599). Ce dernier peint en 1566 une toile qui présente des points communs, notamment une perspective architecturale organisée autour de bâtiments et d’une église rotonde similaires. Il s’agit des “Massacres du Triumvirat”.

Les inscriptions en haut et en bas du tableau qui confirment que cette scène se passe à Lyon : Que le dogme impie de Calvin se fortifie par le vol et le sang, la peinture des ruines de Lyon l’enseigne. Pendant que Calvin détruisait les droits sacrés de Lyon, une telle image des églises et de la ville a existé.

La virulence des persécutions décrite dans ces inscriptions contraste avec la scène représentée sur le tableau, un acte d’iconoclasme sans violence. L’accusation est donc sous-jacente.

Voir la fiche détaillée