Restauration d'une cocarde

Restauration d'une cocarde

La zone pulvérulente est imprégnée de tylose pour limiter la perte de matière au cours des opérations suivantes. © Martine Plantec

RESTAURATION DES OEUVRES

La plupart des 1800 objets présentés au public, aux musées Gadagne est restaurée. Ce travail considérable est réalisé par une trentaine de restaurateurs d'œuvres d'art, externes à l'équipe de Gadagne.

Le travail des restaurateurs est une facette assez peu connue de la vie d’un musée… Pourtant, au cours de son histoire, une œuvre passe un jour ou l’autre dans leurs mains !

Selon les matériaux dont est faite une œuvre, les techniques de restauration diffèrent. En effet, les restaurateurs ont chacun leur domaine de spécialité : toiles peintes, textiles, pierre, métal, céramique...

Toutefois, un même principe sous-tend chacune de leur intervention : garder les traces d'usage de l'œuvre.

Si la restauration vise à prolonger la vie d'un objet, elle ne doit pas le dénaturer pour autant ! Invisible de loin, l'apport de la restauration se distingue de près à l'œil nu et surtout, peut s'enlever.