Restitution volumétrique des bâtiments du 1er quart du 16e siècle

Restitution volumétrique des bâtiments du 1er quart du 16e siècle

© DARA n°29, sous la direction de C. Becker, I. Parron-Kontis, S. Savay-Guerraz, 2006.

16e SIÈCLE

A partir du milieu du 16e siècle, l’îlot est divisé en deux parcelles distinctes qui évolueront de manière différente. En 1545, les Gadagne, de richissimes banquiers florentins, achètent la parcelle nord aux Pierrevive.

Thomas et Guillaume de Gadagne deviennent donc propriétaires de la partie nord (10-12 rue Gadagne). Ils ne pourront cependant habiter les lieux de suite, un acte notarié stipulant qu'un bail court jusqu'en 1548.

Ils revendront la propriété en 1581, n'occupant donc les lieux que quelques dizaines années. Cependant, leur faste et leur puissance laissant une forte empreinte à Lyon, c’est leur nom qui passe à la postérité.

Dès 1648, un rapport des maîtres maçons et charpentiers de la ville mentionne pour la première fois la maison appelée de Gadaigne. La “rue Pierre-vive” mentionnée sur le plan scénographique devient quelques années plus tard “rue des Gadagne”…