RÉNOVER UN MUSÉE : RECETTE

Que faut-il pour rénover un musée ?

Une pincée de conservateur

Avec son équipe, le conservateur en chef conçoit le projet scientifique et culturel du musée, écrit le discours scientifique et bâtit le parcours muséographique. Il choisit les objets qui seront présentés, travaille avec les universitaires et les chercheurs. Il coordonne la politique d’actions proposées aux publics. Il conçoit la stratégie de communication de l'institution vers tous les publics.

Une cuillerée d’archéologues

Les archéologues fouillent le sol, explorent la construction existante et racontent l’histoire du site.

Un duo d’architectes

L’architecte muséographe imagine et dessine la répartition des espaces dans le bâtiment ainsi que les nouveaux espaces ; l’architecte en chef des monuments historiques élabore la rénovation des bâtiments classés et s’assure que les travaux en respectent l’histoire. Tous deux suivent l’avancée des travaux : ils assurent la maîtrise d’œuvre.

Une louche d’ingénieurs

Les ingénieurs calculent la mise en œuvre du projet de l’architecte en termes de stabilité, de faisabilité. Ils suivent le chantier avec lui.

Des bouquets d’entreprises et d'ouvriers

Ce sont les ouvriers qui réalisent les travaux : issus de nombreuses entreprises et métiers, leurs savoirs faire sont multiples et parfois très pointus. Une trentaine d'entreprises a travaillé à la rénovation de Gadagne.

Une farandole de techniciens des collections

Les techniciens des collections manipulent les collections, les inventorient, veillent à leur restauration et les mettent en place dans le musée rénové.